Louis Aliot, vice-président du FN, au Mans

Dans sa grande tournée nationale à l’approche des présidentielles, le vice-président du Front national faisait étape en « terre de mission ».

louis-aliot-vice-president-du-fn-au-mans

Il « sillonne les routes françaises », dit-il, en cette période de précampagne présidentielle.

Louis Aliot, vice-président du Front national, fait étape ce samedi au Mans.

Au côté de Pascal Nicot, conseiller régional et responsable de la 2e circonscription, il a tenu, hier après-midi, une conférence de presse à la permanence mancelle du FN, rue Clarence dans le quartier des Sables-d’Or. Avant une rencontre avec une centaine de sympathisants à la brasserie Les Tontons, au cœur du centre commercial de la Pointe.

L’occasion de rappeler que la Sarthe est une « terre de mission pour le Front national, avec tout de même trois élus aux dernières élections », rappelle Louis Aliot, reconnaissable à son fort accent toulousain. Ce département sarthois « tranche » avec la région de l’Ouest plus difficile à conquérir pour le FN que « le Sud ou le Nord de la France. »

Dans son « travail de contact », et en pleine crise agricole, le vice-président du parti a cru bon de préciser que la « France n’est pas que la ville. C’est aussi la ruralité. » Le numéro 2 du FN n’a, bien sûr, pas oublié de dérouler son volet sécuritaire, avec le constat « d’une véritable anxiété et angoisse en France émanant de gens qui se croyaient à l’abri avant d’entendre parler d’attentat. » Et Pascal Nicot d’ajouter : « Maintenant, certains commencent à tendre l’oreille à ce qu’on leur dit. »

Source

Laisser un commentaire