Comment ses adversaires tentent d’enrayer la probable victoire de Marine le Pen – Tous mobilisés pour le 1er tour

Alors que la dynamique de la campagne de Marine Le Pen est plus forte que jamais et que nous nous attendons à un score historique au soir du premier tour, nos adversaires cherchent par tous les moyens à nuire à notre campagne. Dans cet article, nous allons nous attacher à identifier nos principaux adversaires et les techniques de manipulations qu’ils utilisent pour tenter de nous porter préjudice.

Nos adversaires sont multiples :

  • les médias : ils sont pour la plupart tenus par des propriétaires qui ont annoncé voter pour un autre candidat, ou qui s’opposent ouvertement à Marine Le Pen. Tel BFM qui fait campagne pour Macron, ou Pierre Bergé, propriétaire du « journal » (tract militant devrait-on plutôt dire) Le Monde.
  • les banques françaises : pas une seule n’a voulu financer la campagne de Marine Le Pen, renonçant ainsi à financer la démocratie. C’est sûr que Marine mettra fin à tous les privilèges dont les banques jouissent sur le dos du Peuple, ça ne leur fait pas plaisir mais nous nous y attendions. Lorsqu’on reprend le butin volé à un voleur, ça n’est pas pour le rendre heureux, c’est pour rendre la justice aux personnes volées.
  • les autres candidats : ils ont souvent pour objectif de battre le FN, ce qui en dit long sur leur projet pour la France. D’autres font du copié-collé du programme de Marine Le Pen ou se focalisent sur un point, faisant fi du projet complet dont la France a besoin pour se redresser dans tous les secteurs : économique, législatif, sécuritaire, écologique, etc…
  • les syndicats : largement politisés, des syndicats comme la CGT, le MEDEF ou le syndicat de la magistrature s’opposent au Front National par peur de voir leurs subventions diminuer et de voir leur mode de fonctionnement revu de manière plus démocratique. Aujourd’hui ces syndicats qui ne représentent plus personne continuent à exister grâce à nos impôts. Ils vont souvent dans le même sens que le gouvernement UMPS, ce qui arrange les 2 parties : les syndicats comme les gouvernements en place. Ils permettent de verrouiller les revendications du Peuple et de contenir la colère des gens contre les lois iniques en faisant croire que le gouvernement à changer les choses sous la pression des syndicats et que les syndicats ont obtenu satisfaction. La réalité, c’est que rien ne change et qu’ils poursuivent toujours la même politique contre les Peuples au profit des puissances financières et des grandes multinationales.
  • les artistes bobos et les multinationales : beaucoup « d’artistes » plus ou moins connus vivent de l’argent donné par les collectivités (mairies, départements, gouvernement) pour se produire, ou sont payés par les filiales de multinationales qui ont des intérêts dans les politiques d’austérité imposés aux Peuples. S’ils expriment une pensée contraire au gouvernement, il est probable que ce dernier retire ces artistes réfractaires des programmations et qu’il tombe dans les oubliettes, de même, s’ils expriment une pensée contraire à leur employeur, il est probable qu’ils perdent leur emploi. C’est pourquoi rares sont les « artistes » connus à se prononcer en faveur de Marine Le Pen. Il en va de même pour les patrons du CAC40 qui bien souvent se prononcent pour les candidats du système UMPS mais pas pour Marine.

Voici une petite liste des moyens par lesquels ils essaient de nuire aux patriotes que nous sommes :

  • Les sondages : comme nous l’avons vu avec Trump et le Brexit, les sondages, qui devraient mesurer l’opinion à un instant T, ont été détourné par nos adversaires pour influencer l’opinion. Ainsi, alors que Marine Le Pen a été en tête pendant 2 ans dans les sondages, comme par hasard à une semaine du premier tour, elle descendrait brutalement dans les sondages. Pathétique manipulation.
  • La cabale judiciaire : l’histoire des assistants parlementaires est assez révélatrice. Alors que les juges auraient pu demander à Marine Le Pen de rencontrer les policiers pour l’enquête il y a plus d’un an (Marine Le Pen le leur en a même expressément fait la demande), ils ont décidé de le faire à un mois du 1er tour de l’élection Présidentielle. Pour une affaire mineure de qualification du contrat de travail, et alors qu’il n’y a aucun soupçon d’enrichissement personnel de Marine Le Pen, ses adversaires veulent l’obliger à interrompre sa campagne. Les médias sont alors un bon relais pour jeter le doute : ils répètent en boucle les mots qui donnent une mauvaise image de la candidate dans l’inconscient des gens : emplois fictifs, soupçons, détournement de fonds, abus de biens sociaux, etc… Ce sont bien nos adversaires qui « jouent sur les peurs ». A chaque présidentielle, le même sketch : à quelques jours du scrutin, nous apprenons des mises en examen successives des prestataires du Front National alors que leurs méthodes de travail ont été validées de nombreuses fois par la Commission Nationale des Comptes de campagnes. Nos adversaires sortent alors les grands articles vendeurs pour tenter de décrédibiliser notre candidate et ses solutions qu’elle propose aux problèmes de la France.
  • Le journalisme de la petite phrase : ils prennent 3 mots d’un discours et d’une intervention médiatique et lui font dire ce qu’ils veulent. Nous l’avons vu avec la polémique de « la Rafle du Vél. d’hiv’ « . (Débat intéressant à ce sujet) Les médias font des articles mensongers avec une mauvaise foi volontaire et gonfle une polémique qui n’a pas lieu d’être. Marine Le Pen s’est ainsi vu reprocher de tenir une position historique sur ce sujet (le refus de la repentance permanente et de l’abaissement du Peuple français sur des décisions prises dans des contextes bien différents à d’autres époques.), position qui est la même que celle de tous les présidents de la Vème république excepté Chirac, de De Gaulle à Mitterrand inclus. Ils reprochaient hier à Jean-Marie Le Pen d’être pétainiste pour les mêmes raisons qu’ils reprochent aujourd’hui à Marine Le Pen d’être sur une ligne gaullienne. La vérité, c’est que peu leur importe la position de Marine Le Pen, ce qu’ils veulent c’est monter une polémique pour combattre le Front National en essayant de le décrire de la pire des manière et  ainsi tenter d’influencer le vote des français. Si on vous présente une personne nouvelle en vous disant que c’est une tricheuse et une menteuse, vous allez vous méfier. Ils essaient de reproduire la même chose avec Marine Le Pen et sa politique.

A lire à propos de insultes de la part de nos opposants : Lettre de Pascal Gannat aux élus de l’opposition et de la majorité

  • Coller une étiquette péjorative : vous êtes contre l’immigration ? Vous êtes forcément racistes ! Vous êtes contre la loi sur le mariage pour tous et l’adoption ? Vous êtes forcément homophobe ! Vous refusez que l’Islam se développe en France ? Vous êtes islamophobes. Comme si nous n’étions guidés que par la peur. En réalité, ils ne veulent pas entendre que c’est un choix de raison et de bon sens pour le bien du pays. Depuis les années 80 et SOS racisme, la gauche a essayé de rendre les patriotes honteux de ce qu’ils étaient par ces méthodes de manipulation.

En conclusion, ils pensaient nous faire taire, ils n’ont fait que renforcer notre détermination. Ils pensaient que les gens se détourneraient de nous, les gens nous rejoignent en masse, quel que soit leur secteur d’activité, leur lieu de vie, leur histoire personnelle. Ils comprennent que le redressement de la France doit passer par des mesures fermes et efficaces de protection de l’emploi et de sécurité des personnes. Marine Le Pen est la seule candidate à proposer un avenir optimiste pour le Peuple Français. C’est la seule capable de défendre le intérêts des français face à ceux qui ont trahi la France pour défendre leurs intérêts ou ceux de leurs amis. C’est pourquoi, PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER POUR MARINE AU PREMIER TOUR DE LA PRESIDENTIELLE. 

EN ROUTE POUR LA VICTOIRE ! #Marine2017

 

One Reply to “Comment ses adversaires tentent d’enrayer la probable victoire de Marine le Pen – Tous mobilisés pour le 1er tour”

  1. brault stephane

    Il n y a que Marine Le Pen pour redresser notre pays, pour nettoyer cette classe politique corrompue par le pouvoir, l argent, la cupidité et j en passe, au detriment de nos patriotes qui souffrent chaque jour d avantage du chaos social de notre pays. Et aujourd hui ils se ralient tous autour d un vautour, peur de perdre leurs avantages et que leurs combines soient devoilées au peuple. Il est revolu le temps des oeilleres. Vive la France

    Répondre

Laisser un commentaire